Créer mon blog M'identifier

T’es sourd, t’es muet alors?!

Le 24 novembre 2014, 21:54 dans Lifestyle 0

 

Tout d’abord mon blog ne pouvais pas réellement commencer sans  » les infos de bases  » qu’un mal-entendant à fait au moins une ou plusieurs fois dans sa vie. 
Je vais vous expliquer comment est-ont diagnostiquer réellement sourd et comment on peux le détecter chez une personne. 
Premièrement, comme je vous l’ai dis je suis diagnostiquée mal-entendante depuis 2011, donc pendant mon enfance j’ai été entendante a 100% aux deux oreilles. 
Nous ne sommes pas obligé d’être spécialiste de l’audition pour savoir quand une personne en a perdu, il y à quelque petit indice qui peut le montrer comme par exemple si elle met trop fort la télé , si elle demande souvent de répéter certains mots ou même si elle confond des mots.. 
Quand on me disais tout cela en aucun cas je me serais dis que je serais devenue sourde, je ne connaissais rien de ce monde la mais cela m’intéressais beaucoup,le LPS ( langue des signes ) étais vraiment fascinant pour moi. C’est alors que je suis aller voir un ORL qui m’a fais un audiogramme et qui a conclu une baisse de l’audition et que bien sur j’allais être appareiller, c’est vrai que cela fais quand même un choc quand on apprend une nouvelle comme ça, ce n’est pas une maladie mais ce n’est pas non plus anodins. 
On m’a fais toute sorte de test après pour savoir d’ou venais vraiment le problèmes car l’oreille est très compliquer, il y a trois parties dans l’oreille ( = l’oreille externe qui va jusqu’au tympan, l’oreille moyenne qui va du tympans jusqu’à l’étrier et puis l’oreille interne qui va de la cochlée jusqu’au cerveau ) comme vous pouvez le voir sur photo : 

Mon appareillage c’est fait auprès d’une Audiprothésiste, avec elle on refait un Audiogramme puis on choisis la marque de son appareille et la couleur, pour les petits c’est plutôt des appareilles de couleurs avec des gommettes dessus et pour les adultes c’est plutôt des couleurs qui se rapproche de la couleur des cheveux, donc assez discret dans l’ensemble. Mes appareilles étais assez petit car j’avais une surdités légère (la taille des appareils varies en fonction de la perte auditive de la personne ). 
Je les ai reçues assez rapidement mais au début j’ai eu vraiment du mal à me faire à ses appareils, pour moi il étaient gros et j’avais l’impression que l’on ne voyais que ça. Pendant un bon moment je ne les mettais car pour moi j’étais comme tout le monde et je ne voulais pas les mettre donc je lisais sur les lèvres ( j’ai du le pratiquer pendant un bon moment avant mes appareils ) et j’entendais quand même des sons qui approximativement me donnais les mots, mais au bout d’un moment j’ai été obliger car ma baisse étais vraiment évolutive, et petit à petit je m’y suis habituée et c’est devenue comme mes propres oreilles. 
Mais l’apprentissage, n’a vraiment pas été évidente et j’ai du mettre au moins 2 ans à vraiment accepter mon handicap et même encore aujourd’hui sur certains points je suis assez sensible.  
Donc comme je vous l’ai dis vu que ma baisse est évolutive, je suis passée de sourde légère à sourde profonde ce qui fais quand même une grosse différence et cela est devenue beaucoup plus difficile. Mes premiers appareils ne me servais plus à rien car je n’entendais plus avec, j’étais obligée de lire constamment sur les lèvres des personnes. Cela fatigue beaucoup et on ne comprend pas souvent ce que les personne veulent nous dire. Comme on m’a souvent dis j’entend un avion qui décolle sinon je n’entend rien. 

 Un sourd ne peux pas appeler au téléphone, un sourd ne peux pas se lever tout seul le matin si il n’a pas le matériel approprié, un sourd n’a plus la notion du danger ( voiture.. ) un sourd ne peux pas se retourner quand vous l’appeler et comment faire quand notre entourage oublie que nous sommes différents et qu’il y à beaucoup de chose que nous ne pouvons pas faire ? 
Être sourd c’est fatiguant et pourtant on ne peux pas le soigner, il n’existe que un seul moyen pour que un sourd profond redeviennent  » entendant  » ce sont les implant cochléaires, mais il faut tout d’abord ne plus rien entendre du tout car cela éteint complétement l’oreille, c’est une lourde oppèration ou il faut des mois d’apprentissage des sons. 

L’implants cochléaire sont des fils que l’on enroule dans la cochlée qui est un os en forme de tourbillon comme un escargot, on vous place dans votre crâne un aimant ( oui car l’implant est en deux parties interne ET externe ), cet aimant sera relier à un autre aimant qui lui se verra et qui sera relier à un appareillage normal. Vous entendrez donc directement par l’oreille interne, les sons ne passeront plus par le tympans. Ce qui veux dire que quand on enlève la partie externe d’un implant la personne n’entend plus rien du tout. Il faut donc avoir une audition proche de 0% pour faire cet opération. 

C’est pour ça que quand nous sommes différents par tout handicap qu’il existe il faut parler, de ses doutes, de ses peurs, des choix que nous pouvons avoir et ceux que nous ne pouvons pas.. Moi par exemple même si j’adore mes amis entendants, j’aime parler avec des personnes avec le même problème que moi, je me sent comprise et en aucun cas jugée.  Je peux poser toute les questions que je veux je sais qu’il auront une réponse et qu’il ferons attention à moi car moi même je dois faire attention à eux. 

Tu est sourde ? ah bon, je ne l’ai pas remarqué !

Le 24 novembre 2014, 16:15 dans autres 0

Jeune fille, entre adulte et encore enfant qui ne connais pas encore sa place dans un monde ou tout va beaucoup trop vite. Détectée sourde légère au début en 2011, ce blog est dédié à une personne mal-entendante qui se pose beaucoup de questions sur ce handicap parfois pesant ou même aussi pour des personnes entendantes qui voudrais savoir ce que cela signifie d’être sourd.

Le monde ou vis un mal-entendant est assez compliqué à vivre, on ne comprend pas tout et beaucoup de personnes oublis ce que l’on vis au quotidien.

Je vis dans un monde ou tout mon entourage est entendant, donc comment faire quand nous sommes seul dans une situation aussi difficile ?
Le fait d’être sourde ne complique pas ma vie,  je vis ma vis comme une personne  » normal  » mais avec beaucoup d’obstacles.